La fête des mères, c'est bien, mais n'oublions pas nos mamies !

Nos mamies sont d'abord des mamans !

C'est vrai, la fête des mères c'est un peu commercial.

C'est vrai, la fête des mères, ce n'est pas toujours facile d'y penser.

C'est vrai, la fête des mères, c'est chaque année, se creuser les méninges pour trouver un cadeau original.

Mais la fête des mères, c'est aussi un moment de famille. C'est un moment pour se rappeler tout ce que nos mamans font pour nous au quotidien. Un moment pour dire merci et faire plaisir. 

 

Et qui est plus maman qu'une mamie ? Une mamie, c'est une maman au carré. Une maman élue pour un deuxième mandat. 

Une mamie, ça se chouchoute au moins autant qu'une maman ! Alors cette année pour la fête des mères (le dimanche 27 mai), on n'oublie pas Marie-Thérèse, Anne-Marie, Véronique, Thérèse, Chantal, Claude, Michèle, Martine, Hélène, Francine, Lise, Marguerite, Maria, Monique, Isabelle, Élise, Anne, Marie, Marie-Joelle, Sonia, Raymonde, Jacqueline, Denise, Georgette, Christiane, Annie, Yvette, Jeannine...

 

Mais en fait, que pensent les mamans de la fête des mères ?

La rédaction a mené l'enquête directement auprès des concernées, qui se sont fait une joie de nous parler de leurs expériences de fête des mères, plus ou moins réussies...

Juliette, 36 ans, maman de 2 garçons et collectionneuse de colliers de pâtes

 "Franchement, pour moi, la fête des mères, c'est avant tout un beau moment de famille. Oui, c'est vrai que ça se ressemble un peu chaque année, et on sent bien que parfois les enfants le font parce qu'il faut bien faire quelque chose, mais moi, chaque année, je suis contente parce que tout le monde est à la maison, on prend le petit déjeuner en famille, on se dit des choses gentilles. Certains disent que c'est commercial. Moi je m'en fiche ! Je suis heureuse d'ajouter chaque année un nouveau collier de nouille à ma collection !"

Brigitte, 53 ans, maman de 5 enfants et fêtedesmèrosceptique

fete des mamans sceptique

"Au début, c'était sympa. Un bon moment. Mon mari prenait spécialement soin de moi, je pouvais pour une fois mettre les pieds sous la table et passer une journée entière tranquille à me détendre. Des petits cadeaux, des petites attentions, rien à faire, le rêve quoi. Et puis avec le temps, ça a un peu changé. Les enfants ont grandi et ne me confectionnent plus de petit cadeau à l'école, ils m'offrent ensemble un cadeau acheté au dernier moment par l'aîné. Mais surtout, ce n'est plus vraiment une journée de détente. Une fois que j'ai mon cadeau, tout le monde retourne dans son coin et c'est un peu une journée comme les autres."

Mireille, 78 ans, mamie à plein temps et secrétaire générale au M.E.M.E (Mouvement Extrême des Mamans Évincées)

"Ah ben c'est bien simple, moi, depuis que ma fille est maman, elle a oublié qu'elle aussi en avait une de maman ! Chaque année, c'est la même chose, il n'y en a que pour elle ! Mon mari, ça fait bien longtemps qu'il s'en fiche ! Tout ce qui compte pour lui à ce moment de l'année, c'est Roland Garros alors vous pensez bien. Il n'y a que mes petits-enfants qui y pensent encore, c'est quand même un comble ! Enfin, j'ai quand même eu le droit d'en profiter un peu à l'époque. Mais bon, ça me manque parfois !"

Alors cette année, on compte sur vous pour ne pas oublier mamie !