Qui sème le Parlapapi, récolte le clafoutis

La photo papier est morte, vive la photo papier ! đź“·

« Nan mais Allô, on est en 2018, qui fait encore des tirages photo ? Achète-toi un smartphone et ouvre un compte Instagram comme tout le monde ! »

 

cartes postales et enveloppes

 

Oui, c’est vrai imprimer des photos au format papier, ça peut paraître un peu vieux jeu. En même temps, pourquoi s’embêter alors que ces photos on les a tout le temps sur soi au fond de sa poche sur son téléphone.

En plus, sur son téléphone, on peut les modifier, les retoucher, les envoyer à des amis en quelques secondes, ou même mieux, les poster sur des réseaux sociaux pour que tous nos amis puissent en profiter !

Alors franchement, les photos papier, c’est bien gentil mais pourquoi faire ?

Eh bien en fait pour plusieurs raisons assez simples.

 

  1. Le souvenir : « Je vous parle d’un temps »

Prends juste une seconde pour respirer, on va jouer au jeu de la madeleine de Proust. Imagine-toi chez tes parents, tu n’y es pas allé depuis un certain temps, tu es content d’être là. Difficile de se sentir plus à la maison qu’ici. Et là, après être entré dans le salon, tu tombes nez à nez avec quelque chose de bizarre. Une photo de ta maman avec 30 ans de moins. Elle est magnifique, elle est là et tu ne peux t’empêcher de sourire en te rappelant un peu naïvement qu’elle aussi a eu ton âge. Ah si elle se doutait à l’époque que son enfant regarderait ce souvenir tant d’années plus tard ! Tu es si fasciné que tu te dis que tu aimerais en voir d’autres et tu déniches le vieille album photo familial. Tu te laisses engrainer dans cette folle tempête de souvenirs qui ne sont pas les tiens et te voilà parti pour l’après midi.

C’est chouette non ?

Bon, très bien.

Maintenant, nous allons faire un petit voyage non pas dans la maison de tes parents, mais dans le futur. Chez toi, il n’y a pas de photos. Pourquoi faire ? Elles sont toutes sur internet. Eh bien personne ne pourra jouer à la madeleine de Proust et tous ces souvenirs n’en sont plus. Ils n’existent plus. Et ça, eh ben c’est triste.

Les photos sont la mémoire de nos vies, des petites ancres qui nous renvoient dans des périodes lointaines qui risquent à tout moment de tomber dans l'oubli. S’il n’y a plus d’ancre, les souvenirs partent à la dérive et disparaissent. 

  1. Ces photos, on les a, vraiment

« Oui bon, Parlapapi, tu es bien gentil avec tes histoires de mémoire, mais c’est n’importe quoi parce que dans le futur, je n’aurai peut-être pas de photos papier, mais je les ai toutes sur internet, et en plus j’en ai beaucoup plus ! »

Eh bien non, ça ne marche pas comme ça ! D’ailleurs, on peut le démontrer très simplement. Tu te souviens de ce Weekend entre amis que vous aviez fait l’an dernier avec tes vieux copains ? Eh bien retrouve moi donc cette photo que tu aimais tant de vous tous !

Elle est perdue, dans la masse de ces photos justement. On a infiniment plus de photos qu’autrefois c’est vrai. En Europe de l’Ouest, chaque jour, 650 millions de photos sont prises avec des smartphones. En voilà un gros chiffre ! 

Donc la photo que tu veux retrouver, elle est perdue. Tout simplement. Et si par miracle elle ne l’est pas, elle le sera dans 5 ans.

Alors que la photographie de ta maman dans le salon, elle est là depuis des années et elle continuera d’y être. Promis !

  1. Ce qui a de la valeur, ce sont nos souvenirs Ă  nous

Tu as fait un beau voyage, tu reviens avec la tête pleine de souvenirs. Et tu t’empresses de poster toutes tes plus belles photos sur les réseaux sociaux. Et là c’est le drame, au moment où tu t’apprêtes à mettre fièrement ton #machupicchu, tu es saisi d’un doute. Tu fais tes recherches et comme tu t’en doutais, tu es loin d’être le premier à y être allé. En vérité, le #machupicchu a même déjà été utilisé … 1 238 996 fois. Bon, ça a tout d’un coup l’air un peu moins magique. Et pourtant, tu te souviens très bien de ce moment, et il l’était justement, magique. Mais il l’était parce que c’était ton moment, avec des amis ou des proches. C’est un souvenir magnifique pour vous.

Alors plutôt que d’aller ajouter au compteur des réseaux sociaux ta petite participation, tu prends la sage décision de tirer au format papier ta belle photo et d’en faire par la même occasion une version pour tous ces amis avec qui tu as partagé ce moment.

Et tu sais quoi ? Cette photo, comme tu as décidé de l’imprimer, elle parmi les centaines que tu as sur ton téléphone, bizarrement, elle devient encore plus belle.

 

La photo papier est morte, vive la photo papier ! 

 

Psssst ! Si tu es convaincu, rejoins le mouvement et prends ton premier abonnement Parlapapi !